Dolce Vita en Pouilles

Culture, histoire et traditions du café dans le sud de l'Italie.
11 jours : 11.10.2022-21.10.2022 (Petit groupe : max. 16 voyageurs)

Tout comme l’art et la culture, le café fait également partie de l’Italie. Ce voyage varié nous fait découvrir les joyaux des Pouilles, ses paysages magnifiques et ses côtes spectaculaires, ses vieilles villes pittoresques aux ruelles étroites et ses splendides églises et cathédrales. Nous entreprenons des incursions culinaires dans le monde des olives, du vin et de la mozzarella, afin de découvrir également les trésors culinaires de la région et sa ou ses histoires. La cerise sur le gâteau est une tasse de café, presque chaque localité des Pouilles a sa propre tradition et création de café. Le voyage sera couronné par la visite d’un torréfacteur artisanal – et si vous souhaitez vous plonger encore plus profondément dans le monde du café, vous aurez l’occasion de visiter en option le torréfacteur QUARTA CAFFE, connu dans toute l’Italie. Nous sommes hébergés dans des logements particuliers, pleins de charme et d’histoire : dans des bâtiments historiques appartenant à un hôtel de village dans la vieille ville de Carovigno et dans un ancien palazzo au cœur de la magnifique vieille ville d’Otrante.

Le déroulement du voyage

Jour 1 Vers les Pouilles
Transferts à l’aéroport de Luxembourg, à 13h35 nous nous envolons avec Luxair vers le sud et à 15h40 nous atterrissons à Bari. Notre guide local nous accueille avec un joyeux « Ciao », puis nous partons ensemble pour Carovigno. Nuit à Dimora Sant’ Anna**** à Carovigno. (A)

 

Jour 2 Vers l’énigmatique Castel del Monte et la « reine des cathédrales ».
Nous commençons la journée par la visite de l’imposant et encore aujourd’hui énigmatique Castel del Monte. Cette construction octogonale, commandée par l’empereur Frédéric II de Hohenstaufen vers 1240, trône de loin, telle une forteresse, sur une colline d’environ 540 m de haut. Après le déjeuner composé de produits locaux, le café est préparé pour nous dans une marmite traditionnelle. Bien revigorés, nous nous mettons en route pour Trani et flânons le long du port pittoresque jusqu’à la magnifique San Nicola Pellegrino, la « reine des cathédrales ». Nuit à Dimora Sant’ Anna****. (F,M)

 

Jour 3 Toits à pointe, torréfaction de café & baroque
Les Pouilles sont célèbres pour leurs trulli et Alberobello est la capitale de la « Valle d’Itria », la vallée des trulli. Comme dans un conte de fées, les maisons rondes blanchies à la chaux avec leurs pittoresques toits en pointe sont alignées et juxtaposées par centaines. Nous nous promenons dans les rues et montons de nombreuses marches jusqu’au Rione Monti, d’où nous avons une vue sur une mer de trulli. L’après-midi, nous visitons un torréfacteur de café où les grains de café sont traités lentement et délicatement selon les traditions artisanales ; après la visite, nous buvons bien sûr un café maison. Avant de rentrer à l’hôtel, nous flânerons dans les ruelles tortueuses de la vieille ville et sur les magnifiques piazzi (places) de la perle baroque Martina Franca. Vous goûterez peut-être un « Capollo die Martina Franca » – ce jambon spécial a reçu un certificat de qualité spécial du mouvement italien Slow Food. Nuit à Dimora Sant’ Anna****. (F)

 

Jour 4 Habitats troglodytiques à Matera & huile d’olive bio des Pouilles
Matera, capitale européenne de la culture 2019 et lieu de tournage du dernier James Bond (Pas le temps de mourir), se trouve dans la région voisine de la Basilicate. Avec ses Sassi, des habitations troglodytes et des églises creusées dans le tuf, l’endroit vaut définitivement le détour. Avec plus de 50 millions d’arbres, les Pouilles sont l’une des plus grandes régions oléicoles d’Italie, et les huiles d’olive fruitées des Pouilles sont connues dans le monde entier. Un producteur d’huiles de haute qualité nous apprend des choses intéressantes sur « l’or vert » et nous dégustons une « Olio Extra Vergine di Oliva ». Nuit à Dimora Sant’ Anna****. (F)

 

Jour 5 Visite de la vieille ville de Locorotondo et Cisternino, mozzarella et grottes de Castellana.
Les villages idylliques de Locorotondo et Cisternino abritent les plus belles vieilles villes d’Italie ! Sur les piazzi centraux, on peut s’asseoir à merveille et savourer un café. À Cisternino, nous dégustons un « espressino caldo », un expresso froid. Ensuite, nous assistons à la fabrication de la mozzarella dans une fromagerie et dégustons le fromage qui y est produit pendant le déjeuner. Les « Grotti di Castallana » comptent parmi les plus belles du pays. Lors de la visite d’environ une heure (température moyenne 15°C, chaussures solides et profilées recommandées en raison des pierres lisses et humides) à travers les vastes grottes souterraines, nous nous sentons transportés dans un autre monde. Nuit à Dimora Sant’ Anna****. (F,M)

 

Jour 6 Le tombeau de Nicolas, vue sur la mer à Polignano A Mare
Bari, la capitale des Pouilles, s’est transformée ces dernières années en une métropole moderne et vibrante. La vieille ville s’est refait une beauté et de nombreux bâtiments historiques ont été rénovés avec des fonds européens. La visite nous mène à l’impressionnante « Basilica San Nicola ». Dans sa crypte, nous visitons la tombe de Saint-Nicolas, dont les ossements ont été transportés – ou enlevés ? – de Myra en Turquie à Bari en 1087. Notre guide le saura. L’après-midi, nous flânons dans les ruelles de Polignano a Mare, un petit village à la situation époustouflante au-dessus des falaises rocheuses de la mer Adriatique. Nous ne manquerons pas de goûter au « Caffè Speziale », la spécialité de café locale. Nuit à Dimora Sant’ Anna****. (F)

 

Jour 7 La « ville blanche » d’Ostuni, la viticulture dans les Pouilles & Gallipoli, la « belle ville » des anciens Grecs.
Nous quittons Carovigno. Sur notre route vers le sud se trouve la « ville blanche » d’Ostuni. Après une visite du « Centro Storico » (la vieille ville), nous poursuivons notre route à travers les oliveraies et les vignobles. Le Salento, la région la plus au sud des Pouilles, est surtout connue pour ses excellents vins. Dans le cadre d’une visite guidée, nous obtenons un aperçu de la viticulture du sud de l’Italie et lors du déjeuner dans un domaine viticole, nous dégustons des vins adaptés. Nous traversons ensuite le talon de la botte jusqu’à la côte de la mer Ionienne. Gallipoli, une ville fondée par les Grecs, est entourée par la mer sur trois côtés, la vieille ville fortifiée n’est séparée de la terre ferme que par un canal. Bien sûr, il y a ici aussi un café particulier, le « Ginseng Caffè », que nous buvons avec plaisir après la promenade dans la vieille ville. Nuit à Palazzo Mosco Inn**** à Otrante. (F,M)

 

Jour 8 Lecce, la « Florence du sud ».
Lecce est également appelée la « Florence du Sud », la ville enchante tous les visiteurs avec une multitude de monuments baroques. Nous nous promenons dans la vieille ville, devant des églises vénérables, des palais somptueux et sur des places magnifiques, et nous dégustons en chemin un « Lecce Caffè ». L’après-midi, vous êtes libre de visiter l’imposant château de Charles Quint ou de vous émerveiller devant l’art du papier mâché typique de Lecce au « Museo della Cartapesta ». Vous pouvez également vous détendre sur la terrasse de l’hôtel. Nuit à Palazzo Mosco Inn****. (F)

 

Jour 9 Temps libre, en option Quarta Caffè – l’un des meilleurs torréfacteurs de café italiens.
Aujourd’hui, vous pouvez organiser votre journée à votre guise. En option (à réserver à l’avance), vous pouvez vous plonger plus profondément dans le monde du café le matin : Lors de la visite de l’entreprise de torréfaction familiale, qui en est déjà à sa quatrième génération, vous aurez un aperçu de l’origine du café traité, de son stockage et de sa torréfaction, ainsi que de l’emballage des différents produits. L’entreprise tire une grande partie de ses besoins en énergie du vent et du soleil, et les capsules d’espresso sont 100% végétales et compostables. En plus de la dégustation d’un café particulier, vous apprendrez comment préparer le meilleur cappuchino. La passion dans la recherche des meilleures régions productrices de café, la torréfaction séparée et le soin apporté à la réalisation des mélanges ont fait du café Quarta un produit d’excellence, reconnu aujourd’hui comme l’un des meilleurs torréfacteurs italiens. Nuit à Palazzo Mosco Inn****. (F)

 

Jour 10 Au « bout du monde », au jardin botanique et à Otrante.
Notre excursion d’aujourd’hui nous amène au point le plus au sud du talon de la botte, au « bout du monde », comme le traduit l’ancien nom DE FINIBUS TERRAE. Aujourd’hui, l’endroit où la mer Ionienne et la mer Adriatique se rencontrent s’appelle Capo Santa Maria di Leuca. Le retour le long de la côte ressemble à un voyage panoramique. Dans le jardin botanique, nous sommes émerveillés par la diversité des plantes et nous déjeunons dans une masseria, un ancien domaine seigneurial. Comme certaines des villes visitées précédemment, Otrante fait partie des plus beaux endroits d’Italie. Les maisons blanches de la vieille ville rappellent la Grèce toute proche – et la mer bleue de l’Adriatique aussi. Nuit à Palazzo Mosco Inn****. (F,M)

 

Jour 11 Vers le Luxembourg
Le matin, nous prenons la route en direction de Bari, en route nous dégustons un dernier café italien dans la ville portuaire endormie de Monopoli, ici l’ambiance est toujours aussi calme. À 15h40, nous prenons un vol Luxair de Bari vers Luxembourg (arrivée à 17h45) et transferts de retour vers notre lieu de résidence. (F)

 

P=petit déjeuner, D=déjeuner, D=dîner.
Sous réserve de modifications du programme et des horaires de vol.

Les prix

En chambre double : 2.145,00 € p.p.
En chambre double à usage individuel : 2.440,00 € p.p.
(nombre minimum de participants : 13 personnes)
Visite de QUARTA CAFFE (env. 3 heures) y compris les transferts (jour 8) : 45,00 € p.p.
(nombre minimum de participants : 10 personnes)

Les hébergements

Dimora Sant’ Anna**** (Albergo Diffuso) à Carovigno
L’Albergo Diffuso, situé dans le centre historique de Carovigno, doit son nom à l’église voisine de Sant’ Anna. La structure de cet hôtel de village élégant se compose d’une partie centrale près du château et d’unités individuelles réparties dans les ruelles étroites de la vieille ville. Les chambres confortables et modernes des anciens bâtiments restaurés ont été conçues avec des matériaux locaux et les caractéristiques et particularités d’origine (p. ex. voûtes en berceau, sol en marbre/carrelage) ont été conservées dans la mesure du possible. Les chambres standard d’environ 20 m² de cet hôtel non-fumeur sont équipées d’un téléphone, d’un bureau, d’une télévision par satellite, d’un sèche-cheveux, de la climatisation, d’un coffre-fort, d’une connexion Wi-Fi gratuite, d’une bouilloire et d’un minibar (payant). La salle de petit-déjeuner se compose d’un espace intérieur et d’une terrasse, cette dernière donnant sur le vieux château. Officiellement, un albergo diffuso n’a pas d’étoiles, mais cet hébergement peut être comparé à un hôtel ****. Nous habitons au cœur de la vieille ville, les trattorias, pizzerias et cafés ne sont pas loin. Seule ombre au tableau : il n’y a pas d’ascenseur, les bagages doivent éventuellement être portés en haut et en bas de quelques marches.

 

Hôtel Palazzo Mosco Inn**** à Otrante
Ce sympathique boutique-hôtel est situé dans la vieille ville bien conservée d’Otrante, entre des ruelles chargées d’histoire, des murs couverts de bougainvilliers et des églises vénérables. Le bâtiment historique du 19ème siècle a été transformé en 2004 par son propriétaire actuel en un élégant boutique-hôtel. L’ameublement des chambres standard (non-fumeurs) reflète le style du 19e siècle, elles sont de tailles différentes (au moins 15 m²) et donnent sur les ruelles de la vieille ville ou sur la cour intérieure. Toutes les chambres disposent du confort moderne : climatisation à réglage individuel, téléphone, télévision par satellite, Wi-Fi gratuit, minibar, coffre-fort, sèche-cheveux, pantoufles et salle de bain en marbre italien avec douche, les fenêtres sont insonorisées. Un rêve : la terrasse avec une vue grandiose sur le golfe de Gallipoli est idéale pour terminer la journée avec un verre (non compris) au coucher du soleil. Des trattorias, des pizzerias et des cafés se trouvent à distance de marche. En alternative, le restaurant « Dolcevita », spécialisé dans les fruits de mer et situé sur le toit-terrasse, propose, outre une vue panoramique, des pâtes faites maison, des légumes de la ferme et des desserts de sa propre pâtisserie. La plage d’Otrante n’est qu’à quelques minutes à pied et différents soins et massages (non inclus) peuvent être réservés dans l’espace bien-être de l’hôtel avec vue sur la mer. Ici aussi, une petite ombre au tableau : le bâtiment historique ne possède pas d’ascenseur.

Dimora Sant’ Anna**** (Albergo Diffuso)
(Exemple de chambre)
Hotel Palazzo Mosco Inn****
(Exemple de chambre)

Qu’est-ce qu’un « Albergo Diffuso » ?

Un Albergo Diffuso est un hôtel disséminé dans tout le village. C’est ainsi que le définit Giancarlo Dall’Ara, l’inventeur de cette forme d’hébergement. Le concept a été introduit au début des années 1980 pour faire revivre les petits villages et centres-villes historiques italiens, en dehors des circuits touristiques habituels. Une maison abrite la réception et souvent la salle de petit-déjeuner, une autre une salle de télévision ou une boutique. Les chambres pour les voyageurs sont réparties dans d’autres unités proches les unes des autres. Toutes ont en commun le fait que rien n’a été construit, mais que des maisons historiques existantes ont été rénovées et aménagées avec soin en fonction de leur nouvelle destination. Les chambres disposent des standards habituels d’un hôtel, y compris d’une salle de bain privée, de la climatisation et de la WiFi (généralement gratuite). Presque chaque maison habitée par des hôtes (touristes) est située entre deux maisons appartenant à des locaux. Cela facilite le contact et est parfait pour ceux qui veulent s’immerger dans la vraie vie italienne. De plus, cela évite les maisons vides et l’extinction des villages, le tourisme apporte du travail – non seulement les employés des hôtels et les propriétaires des bâtiments, mais aussi les propriétaires des petits cafés et restaurants peuvent survivre et l’exode rural est atténué. Entre-temps, d’autres pays ont adopté ce concept : en Croatie et en Suisse, il existe désormais des Albergi Diffusi, en Corse et même en République dominicaine, on réfléchit à ce concept très réussi en Italie.

Entrée en Italie (état 05/2022) :

• Pour les citoyens de l’UE munis d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité
• Certificat de vaccination UE en cours de validité (vaccination complète (au moins 14 jours, au maximum neuf mois) ou résultat négatif officiel du test Corona (test PCR/frottis au maximum 72 heures avant le départ ou test antigène/frottis au maximum 48 heures avant le départ) ou carte de convalescence en cours de validité (au maximum six mois).

Ce voyage n’est pas adapté aux clients à mobilité réduite en raison des nombreuses promenades (parfois sur des chemins et des ruelles inégales et pavées) et des escaliers (pas d’ascenseur dans les hébergements). Le cas échéant, veuillez nous indiquer avant la réservation le type de mobilité réduite dont vous souffrez et vérifier avec nous si nous pouvons répondre à vos besoins individuels.